Je suis Momzilla
0

Ça vous arrive d’entendre une voix crier et de vous demander «Mais qui est-ce qui crie comme ça ?». Vous ne reconnaissez absolument pas cette voix rêche qui s’apparente à des ongles sur un tableau d’ardoise. Et soudain vous réalisez, «Oh mon dieu ! C’est moi !»

Celà m’arrive environ une fois par semaine et à chaque fois je me demande comment j’en arrive là. Entre les matins empressés pour aller à l’école, les activités parascolaires, manger santé, les devoirs (et la liste continue), en tant que maman, j’ai parfois l’impression que je crie constamment.

«Dépêche-toi!»

«Habille-toi!»

«Fais tes devoirs!»

«Pratique ton piano !»

«Range ta chambre !»

«As-tu fait tes devoirs?»

«Mets ton manteau dans le garde-robe!»

«Elles sont à qui ces pantoufles ?»

Ugh ! Chez nous, en plaisanterie, mon surnom est Momzilla ! Mon mari dit aux enfants par exemple : «Dépêchez-vous, ou sinon Maman va se transformer en Momzilla !»

Ce n’est pas juste ! Ce petit surnom me dérange profondément. Je déteste être celle qui calcule le temps, qui fait la discipline, qui s’assure que les devoirs soient faits, et qui cuisine santé. Mon mari m’appelle la «control freak» et il n’a pas nécessairement tort, mais j’ai l’impression que je n’ai pas le choix si je veux que tout s’exécute sans embûche. Personne d’autre (comme mon mari) ne prend les choses en mains pour que tout coule bien à la maison. Si je ne disais rien, ils seraient toujours en retard, mes enfants ne se brosseraient pas les cheveux, la maison serait une vraie soue à cochons, et ils ne mangeraient que du pain avec du beurre.

Mais en même temps, je ne veux pas que mes enfants m’identifient à «Momzilla». Je veux être la maman qui est «le fun», qui est détendue – jamais stressée, qui ne se fâche pas et qui est patiente. J’ai essayé de mettre en place des règles qui m’empêcheraient de me rendre au point où je crie comme une folle, mais j’y reviens tout de même toujours. Je vacille constamment à savoir ce qui est juste ou pas.

Devrais-je laisser tout aller et laisser mes enfants se débrouiller seuls ? S’ils sont en retard, s’ils ne pratiquent pas leur piano, ou s’ils ne mangent que de la malbouffe, ils vont éventuellement apprendre, non ? …Ou en les guidant je leur enseigne à devenir de bons citoyens et à suivre les règles, même si je dois être celle qui doit toujours leur rappeler ?

Je fais de mon mieux pour garder mon sang-froid, mais environ une fois par mois (une semaine avant ma visite mensuelle régulière), je n’en peux plus : ma patience dépasse rapidement les bornes et Momzilla apparaît en toute puissance. J’ai besoin de conseils. Est-ce que quelqu’un d’autre se sent comme Momzilla ? Que faites-vous pour essayer d’arrêter la folie ?

Par une maman anonyme de la liste de maman

Leave a Comment




*